Les Maoureuses

📚 BD ⋅ 💞 (poly)amour, genre, sexualité ⋅ 😺 Chamille ⋅ ✏️ Nouvelle chronique chaque mercredi

35 ⋅ Le réservoir affectif

Un peu de tendresse cette semaine 😽

Le réservoir affectif
Chronique n°35
Le réservoir affectif, c’est une métaphore que j’ai appris en devenant papa.
L’idée est que chaque enfant a besoin de recevoir une dose de maour quotidienne, de la part de celles et ceux avec qui iel a un lien
d’attachement pour remplir son « réservoir », qu’iel utilise comme un « carburant » pour apprendre, pour gérer ses émotions et sa fatigue.
Un⋅e enfant dont le réservoir affectif est vide va être plus irritable, moins patient⋅e, rechercher l’attention, se réveiller la nuit…
Apprendre à remplir le réservoir affectif des enfants, selon nos langages d’amour (voir chronique n°5), est un outil précieux pour passer des bons moments, éviter les conflits, vivre bien ensemble… Et ces petits temps quotidiens viennent nourrir la relation durablement.
En grandissant les enfants développent leur réservoir affectif et apprennent à mieux gérer leurs émotions. Mais il est toujours là, et il est présent aussi en chaque adulte.
Dans les relations affectives des adultes, ces réservoirs, même plus grands et matures, ont aussi besoin d’être nourris.
Un⋅e partenaire solitaire aura probablement besoin de plus d’attention qu’un⋅e partenaire dont la vie est saturée de maour.
Et je peux apprendre à nourrir mon propre
réservoir en écoutant mes besoins et en m’accordant régulièrement des temps de plaisir, qui viennent stabiliser et renforcer mon ancrage émotionnel.
Je construis ainsi mon propre bonheur et ma satisfaction, en lien avec les autres.

👋 Envie de ne rien rater ?

Inscris-toi pour recevoir la nouvelle chronique chaque mercredi dans ta boîte mail.

Je n’envoie pas de messages indésirables et pas de pub,
juste mes chroniques !

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© Chamille 2021-2022 / Les Maoureuses

Thème par Anders Norén