Les Maoureuses

📚 BD ⋅ 💞 (poly)amour, genre, sexualité ⋅ 😺 Chamille ⋅ ✏️ Nouvelle chronique chaque mercredi

31 ⋅ La colère dans l’intimité

Aujourd’hui j’ose parler des moments dont je ne suis pas fier dans mes relations 🙀😤

Chronique n°31
La colère dans l’intimité
Les relations intimes, ce n’est pas toujours beau.
Parfois la colère survient, et elle raconte quelque chose.
Quelque chose d’injuste, quelque chose de profond, quelque chose qui n’a pas encore été exprimé.
Et un conflit éclate.
Parfois il y a des cris, souvent il y a des pleurs.
La colère comme émotion fondamentale a une fonction : celle d’alerter, celle de protéger, celle d’évoluer.
Il y a une insatisfaction, une indignation, une limite franchie, un besoin de se faire respecter.
Pourtant si elle ne fait pas trop de dégâts, si elle est contrôlée et exprimée avec respect, elle peut être tout à fait saine.
Si je me mets en colère contre maon partenaire, c’est au fond parce que je crois qu’iel mérite cette énergie et cette attention.
C’est parce que je veux rester avec toi que j’ai besoin que notre relation change.
C’est parce que j’ai assez confiance en toi pour te montrer cette part sombre de moi.
Et ce n’est pas parce que ceci ou cela ne me conviens pas dans notre relation que la personne que tu es n’es pas admirable.
En ce sens, la colère, c’est le contraire de la violence. C’est un des moteurs de nos évolutions affectives et donc aussi de nos actions politiques.
Montrer les dents à maon partenaire, sans lea mordre, c’est aussi l’aimer. Et la relation sort grandie d’un conflit résolu.

👋 Envie de ne rien rater ?

Inscris-toi pour recevoir la nouvelle chronique chaque mercredi dans ta boîte mail.

Je n’envoie pas de messages indésirables et pas de pub,
juste mes chroniques !

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© Chamille 2021-2022 / Les Maoureuses

Thème par Anders Norén