Les Maoureuses

📚 BD ⋅ 💞 (poly)amour, genre, sexualité ⋅ 😺 Chamille ⋅ ✏️ Nouvelle chronique chaque mercredi

39 ⋅ Le lien d’attachement 1/7

😺 De retour avec une nouvelle série de chroniques sur un sujet fondamental !

Chronique n°39 ⋅ Partie 1/7
Le lien d’attachement
D’après les travaux de John Bowlby et Mary Ainsworth, et le livre Polysecure de Jessica Fern

Je suis, tu es, un animal social et vulnérable.
Lorsque nous étions bébés et bambins, le lien avec la ou les personnes qui s’occupait de nous était une nécessité vitale, car nous avions besoin qu’iels nous offrent de la nourriture, du soin, de la peau, de la régulation émotionnelle et des mots.
Un attachement sain est un lien affectif profond et durable entre deux personnes à travers le temps et l’espace.
L’attachement est sûrement une des stratégies vers laquelle notre espèce à évoluer pour survivre, et c’est un mécanisme psychologique puissant et profond.
Petit, l’attachement pour la ou les « figures de soin », qui est souvent la mère et/ou le père, mais qui peut être quelqu’un⋅e d’autre, se reconnaît facilement à quatre choses :
∙ la proximité : l’échange de toucher, de regards, de petits bruits…
∙ la détresse de la séparation : lorsque la personne s’éloigne, l’enfant a plus ou moins peur qu’elle disparaisse définitivement.
∙ le refuge sûr : la personne est un havre de sécurité et de paix pour l’enfant, celle vers qui il se tourne en cas de peur, stress ou inconfort.
∙ le camp de base : à partir de cette sécurité, l’enfant peut trouver l’énergie et la confiance pour explorer le monde, apprendre et grandir.
L’attachement perdure bien au-delà de la petite enfance, jusqu’à la mort, et nous créons d’autres liens profonds avec différentes personnes.
Ces quatre aspects sont toujours présents avec nos plus proches, mais notre cerveau est plus mature, et nous avons moins peur que ces personnes disparaissent.
D’adulte à adulte, le soin donné n’est plus uniquement
du parent à l’enfant mais beaucoup plus réciproque, et le lien peut inclure de la sexualité.
Lorsque que l’on développe un nouveau lien d’attachement, il peut être amoureux, amical ou familial…
Peu importe l’étiquette, il est profond et important.

La dernière illustration est librement inspirée de cette magnifique vidéo, merci à son autrice et celles et ceux qui se sont laissés filmés !

👋 Envie de ne rien rater ?

Inscris-toi pour recevoir la nouvelle chronique chaque mercredi dans ta boîte mail.

Je n’envoie pas de messages indésirables et pas de pub,
juste mes chroniques !

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© Chamille 2021-2022 / Les Maoureuses

Thème par Anders Norén